Visiter Venise pendant le weekend

Visiter Venise est généralement considéré comme une condition sine qua non pour voyager en Italie. Bien sûr, que ce soit dans le cadre d'un séjour uniquement consacré à Venise, d'une excursion en Italie ou d'un mélange de visites de quelques agglomérations italiennes, Venise est sans aucun doute une ville à découvrir.

Venise, une ville en difficulté. Curieux appel. Des routes suspendues entre paradis et terre et chargées de 1000 miracles... Des châteaux tourmentés par l'histoire, aux placages luxueusement ornés, où sont encore gravées grandeurs et magnificences passées. Un mélange de sociétés, de tons, de garnitures et d'ornements. Venise est un roman. D'un autre monde. Un bijou finement travaillé sur le long terme. J'avais tenté de contrôler mon excitation, consciente du pari d'être frustrée par une garantie trop séduisante pour être jamais franche, de ne pas m'adonner aux banalités d'une ville peut-être exagérée. Lorsque nous nous sommes présentés, les obstacles que j'avais pitoyablement soulevés ont cédé sous la motivation de mon cœur qui battait. Venise m'a ému, m'a vaincu, m'a laissé perplexe… A chaque progression, le fantasme se réalisait au fur et à mesure que j'avais la possibilité de l'envisager, prenant progressivement vie et réalité. Qu'on l'aime ou qu'on la dédaigne (sera-t-il concevable cependant ?), Venise ne peut laisser personne indifférent.
Weekend venise
Superbe, fantastique, particulière et essentiellement magnifique, la Sérénissime émergeant des eaux se trouve actuellement au point culminant des zones urbaines les plus étonnantes que j'ai jamais visitées ... Je me sens tellement chanceux d'avoir eu la possibilité de marcher dessus , d'avoir cette chance d'aller comme je l'entends, de trouver des univers pratiquement incroyables, et de donner vie aux images les plus folles qui se précipitent continuellement dans ma psyché…
Venise me regardait depuis un moment. Vous connaissez mon énergie inextinguible pour l'Italie. Après Milan, Florence, Naples, Rome, la Sicile ou la Sardaigne, je rêve vraiment de retrouvailles sardes, des Pouilles, des Cinque Terre, de Bologne, de la Côte Amalfitaine ou des Dolomites. C'était d'ailleurs le premier arrangement… J'avais réservé nos voyages à Trévise depuis un certain temps. À partir de là, nous avons dû louer un véhicule et partir 4 jours pour surmonter les Dolomites. Et après, le climat et les tempêtes se sont étendus. Il aurait fallu se lever en avance pour l'exploiter, sept jours avant la rentrée, après un mois et une partie de la serpillière, et avant les cinq derniers jours à Marseille. Aymeric pouvait se passer de rouler dans les orages, et donc, sans se défendre davantage, nous avons fait le choix (saveur ?) de retarder l'excursion et d'économiser un peu d'énergie pour nos petites doublures ^^ ! Tout était annulable sans frais, à part l'avion, et notre plan de crise, Venise, qui était assez formidable.